Economie et climat : comment les réconcilier ?

Economie et climat : comment les réconcilier ?

A l'heure actuelle, les industries et les commerces polluent l'atmosphère et portent atteinte à l'environnement. C'est ainsi que beaucoup de professionnels cherchent des moyens plus propres pour une économie plus verte comme André-Jacques Auberton-Hervé par le biais de 4A Consulting & Engineering, une entreprise qui gère de grands projets dans les énergies renouvelables. De même, il apporte les meilleures solutions en matière de silicium à travers son entreprise Soitec. Cette société est spécialisée dans les semi-conducteurs moins énergivores.

L'économie circulaire comme moyen de réconciliation

Le passage vers l'économie circulaire implique des transformations permettant de continuer la création de valeur pour les différents acteurs économiques comme www.andre-jacques-auberton-herve.com. Cette économie préserve le capital naturel tout en recourant de moins en moins aux ressources existantes en quantité limitée comme le font 4A Consulting & Engineering et Soitec. Ainsi, l'économie circulaire diffère de l'économie linéaire qui exploite les ressources existantes sans privilégier des processus fiables de recyclage.

De manière simplifiée, l'économie circulaire consiste à utiliser et à transformer les ressources en vue de les consommer. L'étape cruciale de cette économie représente la production de déchets. Cette dernière implique le recyclage pour transformer les déchets en ressources de nouveau exploitables. Cette situation permet de moins gaspiller et, en conséquence, de moins générer du gaz carbonique.

La notion d'économie circulaire

L'économie circulaire constitue une approche novatrice et durable de la croissance. Les professionnels considèrent que c'est la meilleure solution pour que l'économie apporte moins d'impact sur le déclin climatique. Certains assimilent cette économie à une révolution à venir mobilisant tous les acteurs, des consommateurs aux producteurs. Encore en période de transition, cette économie circulaire actionne trois critères dont la collaboration, la croissance et l'innovation.

Contrairement à l'économie d'aujourd'hui, l'économie circulaire prend largement en compte la finitude des ressources exploitées en amont ainsi que la gestion des déchets en aval. Ce concept répond à deux enjeux majeurs de l'économie actuelle : la satisfaction des besoins de consommation et la réduction de la pollution et du rejet de déchets toxiques. C'est ainsi que cette économie met au premier plan la sauvegarde de l'environnement et l'amélioration du climat mondial.

L'impact de l'économie circulaire sur la consommation

De par ses principes, l'économie circulaire a un impact favorable sur les habitudes de consommation des citoyens. Ils adoptent un comportement écoresponsable en privilégiant les produits issus d'une économie moins polluante. Pour les entreprises, le concept permet de bénéficier d'un approvisionnement durable tout en anticipant les contraintes économiques et règlementaires futures. Pour les pouvoirs publics, l'économie circulaire offre la possibilité de préserver l'environnement et de créer des opportunités d'emplois.

Etre responsable dans son mode de consommation implique la prise en compte de l'impact sur l'environnement des produits ou services achetés. Il s'agit de connaitre l'origine de chaque produit et de bien suivre sa traçabilité. Cette innovation dans le monde économique réduit le gaspillage tout en créant des opportunités d'emplois et d'industrialisation. Consommer plus propre permet de réduire les gaz à effet de serre produits en quantité par les nombreuses entreprises à travers le monde. De plus, de cette façon, on peut contribuer à la diminution du réchauffement de la planète et bénéficier d'un climat optimal.

Les articles

Devenir consomm'acteur : que faut-il changer?

Les consommateurs deviennent plus militants. Les entreprises de production, conscients de cette modification, se montrent plus à l'écoute et...