Réconcilier l'industrie et la planète : quelles étapes ?

Réconcilier l'industrie et la planète : quelles étapes ?

A l'heure actuelle, réconcilier l'industrie et la planète revêt un enjeu capital pour les pays les plus pollueurs du monde. De ce fait, nombreux acteurs du domaine de l'énergie renouvelable comme André-Jacques Auberton-Hervé ont recherché des solutions propres de production d'électricité. Ce détenteur de doctorat en physique des semi-conducteurs travaille  sur de grands projets d'énergies nouvelles avec son entreprise 4A Consulting &; Engineering. Il propose aussi du silicium moins énergivore à travers sa société Soitec.

L'économie verte comme principale étape de réconciliation

L'économie verte favorise la croissance économique et la création d'emplois tout en sauvegardant la planète. La transition vers cette économie plus propre et respectueuse de l'environnement a un coût annuel assez élevé. Cette économie constitue un modèle qui permet la préservation des ressources naturelles tout en contenant les émissions de gaz à effet de serre. C'est donc le meilleur compromis entre la croissance constante de l'économie mondiale et la protection durable de l'écosystème planétaire.

L'économie verte évite les effets directs des actions des grandes entreprises polluantes. Il s'agit notamment d'innover en termes d'extraction et de transformation de matières premières. Les solutions permettent de ne polluer ni le sol ni l'eau ni l'atmosphère. Cette économie met aussi l'accent sur la réduction des risques d'accidents dans le processus de production de l'industrie mondiale tous domaines confondus.

Les énergies renouvelables comme moyen de production d'électricité

L'industrie mondiale représentée par les grandes entreprises polluantes devrait se tourner vers la production d'électricité propre pour leur propre consommation. Elle consomme une quantité d'électricité importante par an et sa production est polluante, ce qui impacte négativement sur la santé de la planète. Il faut donc privilégier les sources d'énergies nouvelles comme le préconise André-Jacques Auberton-Hervé par l'intermédiaire de 4A Consulting & Engineering et Soitec.

Actuellement, de plus en plus d'entreprises se veulent respectueuses de l'environnement en mettant au cœur de leur politique des actions plus « green ». Cette initiative est la bienvenue mais elle est loin d'être suffisante. Sur le plan énergétique, il convient d'opter pour le solaire, l'éolienne ou la biomasse pour une production d'électricité plus responsable.

Quelles options en matière d'énergie électrique propre ?

L'hydraulique constitue la principale source d'énergie électrique dans le monde. L'éolienne se trouve en deuxième place et le solaire complète le podium. D'autres solutions commencent à se développer comme la biomasse par laquelle l'énergie produite est déjà utilisée en tant que substitut du carburant classique. Les différents investissements permettront à terme de remplacer les modes de production actuels d'électricité par des moyens plus écologiques répondant à la fois aux besoins des particuliers et des entreprises.

Réconcilier l'industrie et la planète passe de façon incontournable par le choix des énergies renouvelables. La consommation d'électricité fait partie des charges les plus importantes des entreprises dans tous les secteurs d'activité confondus. Passer par les énergies nouvelles représente donc la solution à privilégier. Même si la quantité produite par les sources propres d'énergie électrique ne satisfait pas encore les besoins, il s'agit pour les professionnels du domaine d'investir dans l'avenir de l'électricité.

Les articles

Devenir consomm'acteur : que faut-il changer?

Les consommateurs deviennent plus militants. Les entreprises de production, conscients de cette modification, se montrent plus à l'écoute et...